Atelier de plaidoyer de l'ITPC et de l'ARASA sur les ressources du Fonds mondial et le financement durable du VIH et de la tuberculose au Botswana, au Malawi et en Tanzanie

Le 9-13 mars 2015, l'ITPC, en collaboration avec l'Alliance pour le sida et les droits de l'Afrique australe (ARASA), a facilité un atelier sur le financement du VIH et de la tuberculose visant à renforcer la défense des populations clés pour la meilleure utilisation des ressources du Fonds mondial et des pour le VIH et la tuberculose au Botswana, au Malawi et en Tanzanie. La réunion a rassemblé 13 militants de la population et des leaders d'organisations stratégiques dans les trois pays de concentration, allant de ceux dirigés par des personnes qui utilisent des drogues, des travailleuses du sexe, des femmes et des personnes LGBTI. Des experts du Forum mondial sur les HRSH (MSMGF), du centre de contentieux de l'Afrique australe (SALC), du centre de gouvernance économique et du sida en Afrique (CEGAA) et du Fonds mondial lui-même ont également contribué à l'atelier. Les coordinateurs régionaux de l'ITPC en Afrique de l'Ouest, du centre et de l'est, qui sont les principaux projets de surveillance communautaire soutenus par l'initiative allemande de sauvegarde (GIZ), ont également appuyé la facilitation de la réunion et des discussions de groupe. Des débats animés et des discussions autour de l'importance de la représentation des populations clés et des principales questions démographiques ne sont pas seulement une partie des pourparlers de la CCM, mais s'assurer que cela se traduit par un financement de la programmation pour les personnes les plus touchées par le VIH et la tuberculose a fait de la réunion un Forum pour le partage de l'information et l'établissement de programmes de plaidoyer. Le financement de la santé et le suivi budgétaire comme moyen de plaidoyer plus efficace et fondé sur des données probantes ont été identifiés comme un déficit de capacité clé parmi les principales populations et est un domaine que l'ITPC suit activement pour obtenir un appui technique supplémentaire. La réunion a abouti avec chaque pays en développement (soit conjointement ou par organisation) un plan de travail de plaidoyer examiné par les pairs et les facilitateurs qui ferait partie de leur demande de soutien direct par le biais d'une demande de propositions clôturées de l'ITPC/ARASA. L'ordre du jour a été organisé afin de réaliser les objectifs suivants:

  1. Examiner les fondements du financement du VIH et de la tuberculose [y compris les options de financement nationales, internationales et innovantes, les engagements du gouvernement (Abuja et al.), les contributions du gouvernement].
  2. Discutez du Fonds mondial en tant que mécanisme de financement du VIH et de la tuberculose et du nouveau modèle de financement [y compris l'histoire, l'architecture, les processus dans le pays, les points d'entrée pour la société civile, les principales populations touchées, le plaidoyer en matière de réapprovisionnement].
  3. Discutez du plaidoyer de financement du VIH et de la tuberculose en mettant l'accent sur (mais sans s'y limiter) les investissements nationaux et internationaux dans la santé, les processus du Fonds mondial et le plaidoyer de reconstitution du Fonds mondial
  4. Explorer les moyens d'élargir le plaidoyer en faveur d'un accroissement de l'investissement national et international dans la mise en évidence de la programmation des droits de la personne menée par les communautés [en mettant l'accent sur (mais sans s'y limiter) les questions de propriété intellectuelle, le VIH et les recommandations de la Commission du droit, questions pour les groupes de populations clés tels que la criminalisation de la transmission du VIH, la réforme juridique et politique, l'accès aux services et aux produits de base]
  5. Travail stratégique en petits groupes pour l'élaboration de plans d'action/renforcement des capacités et de plans de plaidoyer pour les militants de mettre en cascade l'apprentissage à leurs pairs au niveau des pays, élargir et renforcer l'engagement significatif des populations clés dans le Fonds mondial les processus et les plateformes connexes et préconisent un meilleur investissement du Fonds mondial et d'autres ressources.
  6. Explorer les possibilités d'une collaboration et d'un soutien supplémentaires entre les organisations et ARASA/ITPC.

 

More from  Dernières nouvelles

Together, we can do more!

Whether you’re a philanthropist looking to make a one-time contribution or an institutional donor interested in providing on-going support, every dollar counts! We can carry out this strategic plan faster and reach even further with you as a significant force propelling us forward.

Donate here
[ssba-buttons]